Decrease Font SizeIncrease Font Size

Accès communicationnel à la justice

Pour la majorité des personnes qui ont des troubles de l’élocution et du langage, communiquer efficacement dans des contextes juridiques et judiciaires veut dire pouvoir bénéficier des services d’un intermédiaire en communication pour favoriser une communication réciproque.
En 2013, le financement du Ministère de la Justice Canada, du Fonds d’aide aux victimes et de CDAC a permis:

  • Le pilotage d’un programme de formation fondé sur les normes de pratiques nationales pour les intermédiaires en communication
  • La mise en place d’un registre des intermédiaires en communication
  • Le développement d’informations et de ressources pour les personnes qui ont des troubles de la communication et les utilisateurs finals de ces services (par ex les professionnels de la police, juridiques et judiciaires)
  • Un soutien aux groupes provinciaux à travers le Canada pour explorer des méthodes de travail collaboratif afin de mettre en place des services d’intermédiaires en communication de proximité