Decrease Font SizeIncrease Font Size

Intermédiaires en Communication

Qu’est-ce qu’un intermédiaire en communication?
Un intermédiaire en communication est un orthophoniste assujetti à une réglementation qui a reçu une formation complémentaire et qui aide les personnes qui ont des troubles de l’élocution et du langage à comprendre des questions et à y répondre correctement lors de commuications avec les professionnels de la police, juridiques et judiciaires.
Les intermédiaires en communication peuvent aider les personnes à communiquer dans des situations variées telles que pour des enquêtes de police, des témoignages au tribunal, des consentements aux traitements, des évaluations juridiques de la capacité, dans des tribunaux des droits de la personne, pour des affaires de garde d’enfants, des testaments et successions et dans bien d’autres situations. Un contrat est établi entre un intermédiaire en communication et les services de la police, les services juridiques ou judiciaires. Il /elle négocie les propres termes de son contrat et de sa rémunération et il est le seul responsable pour tous les aspects de son travail.
Qui peut avoir besoin d’un intermédiaire en communication?
Les personnes qui ont des troubles de l’élocution et /ou du langage peuvent avoir besoin des services d’un intermédiaire en communication. Les troubles de l’élocution et /ou du langage peuvent être provoqués par la paralysie cérébrale, l’autisme, un trouble d’apprentissage, un trouble cognitif, une lésion traumatique cérébrale, une tumeur au cerveau, l’aphasie, la démence, la sclérose latérale amyotrophique, la maladie de Parkinson, la sclérose en plaques et d’autres maladies.
Pourquoi faire appel à un intermédiaire en communication ?
Les intermédiaires en communication fournissent un accès en communication aux personnes qui ont des troubles de l’élocution et du langage de la même manière que les services d’interprétation gestuelle aident les personnes sourdes ou malentendantes.
Les intermédiaires en communication peuvent:

  • Expliquer comment une personne communique
  • Expliciter le niveau de compréhension d’une personne
  • Aider la personne à comprendre des questions
  • Aider la personne à communiquer ses réponses

Quand utiliser un intermédiaire en communication
On peut faire appel à un intermédiaire en communication si la personne a un handicap, autre qu’une perte auditive, qui l’empêche de:

  • parler
  • comprendre, traiter l’information ou se rappeler ce qui a été dit
  • exprimer ses opinions et pensées de façon intelligible

Ou si la personne:

  • communique à l’aide d’images, de symboles, un tableau alphabétique ou un appareil en communication
  • a besoin d’une personne sans lien de dépendance pour l’aider à communiquer

Ou si le professionnel de la police, juridique ou judiciaire:

  • a besoin que l’assistance en communication fournie par une autre personne soit validée
  • veut des informations sur les soutiens en accès communicationnel et sur comment enregistrer des témoignages qui n’ont pas été livrés par la parole

Financement des intermédiaires en communication
Comme c’est le cas avec les interprètes gestuels, les traducteurs en langue et les autres soutiens en accessibilité existants, le fournisseur de services (par ex la police, les avocats, les tribunaux, les services aux victimes, les établissements de soins de santé) est responsable du paiement des intermédiaires en communication.